Taol-lagad, Serr-lagad

 Coup d’œil, Clin d’œil

Pierre Chanteau – Jean Marc Nayet – Philippe Grincourt

21 décembre 2018 – 21 décembre 2019 – Un artiste plasticien et deux photographes parcourent le littoral Finistérien à la rencontre de cales, de jetées, de digues susceptibles de recevoir un œil en mosaïque. 

Un hommage – Une invitation

Cet œil en verre et en faïence est un hommage artistique et poétique aux milliers d’hommes et de femmes qui ont porté et portent secours aux marins en difficulté. Les marins de l’antiquité peignaient de grands yeux à la proue de leurs navires, ces yeux étaient censés protéger les équipages des dangers de la navigation. Le Finistère et son littoral, à la proue de l’Europe, dans un « navire » à  dimension planétaire, inspirent ce travail artistique et photographique. En 2019, en état d’urgence climatique et environnemental, ce regard minéral est une invitation à l’attention, l’audace et la solidarité.

Serr-lagad  (clin d’œil)

Scellé sur la paroi d’un édifice du littoral, cet œil est parfois visible et submergé au gré des marées.

Taol-lagad (coup d’œil)

Au terme de ce voyage, un livre sera édité. Dès l’été 2019, une exposition photographique itinérante sera proposée aux communes ayant participé à la réalisation de ce « jeu de piste » insolite et poétique à l’échelle du Finistère et de son patrimoine maritime.

Chaque mosaïque, réalisée en atelier et composée de fragments de faïence polis par la mer, est unique et offerte à chacune des 116 communes littorales et insulaires du Finistère.

Aucune contribution financière ou logistique n’est sollicitée autre qu’ une « autorisation d’intervention artistique » sur l’un des édifices du littoral proposé ou choisi par la municipalité.

Le scellement, réalisé avec du ciment prompt adapté au milieu marin, prend une quarantaine de minutes.

  • Avancée des travaux 56.9% 56.9%